Il y aussi un bateau célèbre à voir à Stockholm, c'est le Vasa, un navire de guerre qui a coulé au XVIIème siècle dans le port de Stockholm et a été renfloué au début des années 6O… Un musée a été spécialement construit pour exposer l'épave sur l'île de Djugarden. Je n´ai pas de photos du Vasa, mais je vais vous en parler quand même.

 Le Vasa (du nom de la famille royale) était conçu pour impressionner les ennemis, pas seulement par le nombre de ses canons ou sa taille (69 mètres de long, pas mal pour l'époque) mais aussi par la magnificence de ses sculptures et de ses couleurs… Par contre il n'était pas très bien conçu du point de vue technique (trop de canons, poids mal équilibré, trop grande hauteur par rapport à la profondeur de la quille…) : lors de son voyage inaugural, le 10 août 1628, sous les yeux horrifiés des habitants de Stockholm, le tout nouveau fleuron de la flotte suédoise s'est mis à osciller dangereusement dans le port, l'eau est rentrée par les ouvertures des canons et le bateau a chaviré en quelques minutes ! Un comble pour un peuple de marins comme les Suédois, mais au moins il n'y a pas eu beaucoup de victimes parmi les quatre cents personnes à bord.

Vu l´ampleur du gâchis, on comprend que l'endroit exact où le bateau avait coulé ait pu rapidement disparaître de la mémoire collective… un chercheur d'épaves a quand même réussi à le localiser de nouveau en 1961 et a monté un projet pour le renflouer avec la marine suédoise. Le Vasa était encore en bon état, car il gisait seulement à une trentaine de mètres de fond (ce qu'il l'a préservé des dégâts dus au courant, et de plus comme l'eau du port est peu salée, il n'y a pas de vers qui auraient pu manger le bois). D'ailleurs le mât dépassait de la surface, il a été retiré peu après le « naufrage » .

Ensuite l'épave été précieusement restaurée, nettoyée et traitée, les objets trouvés ont été inventoriés, les parties manquantes, comme le cordage ou le pont supérieur, ont été réparées (mais 95 % du bateau est d'origine, et 98% des sculptures ont été retrouvées, et elles sont intactes), un travail impressionnant !!! Le Vasa a pris une teinte marron foncé après son long séjour dans l'eau et pour des raisons de conservation il est exposé dans une semi obscurité mystérieuse, seulement éclairé par quelques spots (voilà pourquoi je n'ai pas réussi à prendre de photos d'ailleurs…).

Du point de vue archéologique le « musée-objet » est unique, mais il y a quelque chose en plus aussi, un intérêt esthétique, et l'ambiance un peu fantastique du musée : le premier coup d'œil à l'intérieur de la grande salle estimpressionnant, le Vasa ressemble à un bateau fantôme, quelque chose entre une épave et un vrai bateau...

J´ai vraiment bien aimé cette visite ! A défaut Le secret de la Licorne c´est bien aussi (un des meilleurs Tintin à mon avis)…